Take Action

Add Lucy on Facebook

Follow Lucy on Twitter

Les besoins des éléphants

L’espace

Dans leur milieu naturel, les éléphants occupent un territoire vaste et se déplacent jusqu’à une vingtaine de kilomètres par jour.  Leur territoire peut comprendre entre des centaines de kilomètres carrés jusqu’à 5000 kilomètres carrés ou même plus.  C’est difficile d’ima

giner de si grands espaces.

Pour avoir une idée de la grandeur de leur territoire, essayez d’imaginer un espace mesurant 80 km de long (50 miles) par 32 km (20 miles) de large.  Ceci fait environ 640,000 acres–un espace immense.

Une autre façon de le concevoir est d’imaginer leur territoire comme un terrain de football (y inclus les zones de but).  Un enclos typique pour éléphants, comme celui de Lucy, serait deux livres de poche placés au milieu du terrain.  Lucy ne serait pas plus grande qu’une fourmi.  Un espace miniscule par rapport à leur habitat naturel.

En outre, le milieu naturel de l’éléphant est d’une grande richesse, y inclus une variété de terrain, de spectacles, de sons et de textures.  On y trouve des montagnes, des vallées, des savanes herbeuses, des forêts, des rivières, des prés, des lacs, des étangs.  Par contre, un enclos typique au zoo n’est pas plus grand qu’ une petite tache plate au milieu du terrain de football décrit ci-dessus.

Les éléphants ont évolué pour marcher, chercher de la nourriture et explorer de grands espaces.  Ils ont besoin de la compagnie de leurs semblables et de se déplacer dans un milieu varié et intérressant.  C’est loin d’être la vie de Lucy.

 


La Famille

À l’état sauvage, les éléphants vivent en groupes familiaux, guidés par une matriarche (la femelle la plus âgée), ses soeurs, cousines, filles et leur progéniture.  La vie sociale des éléphants est parmi la plus riche et la plus complexe du règne animal.  Les liens tissés ne se dénouent jamais.

Un des grands avantages de vivre en groupe sociale est que c’est plus intéressant que de vivre seul.  Si on a une famille et des amis avec qui parler, apprendre, jouer, chercher de la nourriture, la vie devient bien plus complexe et stimulante.  Un éléphant seul est bien plus restreint quant à ces activités.

Le confort, la sécurité, les connaissances, l’expérience, l’apprentissage, la partition de resources, la stimulation sont tous des bénéfices d’une vie sociale.




Activités

Les éléphants passent la plupart de la journée à se déplacer et à chercher de la nourriture.  En fait, la majorité des éléphants sont actifs environ 18 à 20 heures par jour.  Cette activité les gardent en bonne forme et en bonne santé en donnant de la tonacité aux muscles, en augmentant l’aptitude physique et en les stimulant mentalement.

Alors qu’ explorer et chercher de la nourriture sont d’une importance primordiale, il y en a beaucoup d’autres activités, y inclus trouver un partenaire, résoudre des problèmes,  communiquer, fréquenter la famille et les amis, jouer, pour n’en nommer que quelques-uns.

 

Liberté de choix

Du réveil jusqu’au soir, les éléphants vivant à l’état sauvage prennent des décisions.  Ces décisions sont parfois peu importantes, telles que “Avec qui est-ce que je vais jouer?”  ou “Est-ce que je devrais aller à droite ou à gauche de cette pierre?” ou “Est-ce que je passe par-dessus ou par-dessous cette branche?”  D’autres décisions sont bien plus complexes,  telles que décider où chercher de la nourriture, choisir un chemin qui éviterait les plus gros dangers, savoir où se trouvent les points d’eau les plus près.  Certes, les éléphants (et d’autres animaux) sont guidés jusqu’à un certain degré par l’instinct, mais aussi par des décisions délibérément prises.

Prendre des décisions permet aux éléphants de faire une contribution significative à la qualité de leur vie.  Imaginez comment serait votre vie si les décisions que vous preniez tous les jours étaient restreintes ou éliminées.  Si vous ne pouviez pas décider quoi mettre, quand manger, quoi manger, où aller ou à qui parler, votre vie serait probablement ennuyante et frustrante.  C’est pareil pour la plupart des éléphants en captivité.  Ils ne veulent pas que quelqu’un leur dise constamment comment vivre et quoi faire. Mais c’est exactement cela que font la plupart des zoos.

La liberté pour les éléphants en captivité signifie être capable de faire des choix, grands et petits, afin de leur donner du contrôle sur leur vie.

 


 


Comments